Accueil Les pépinières AGRI-TRUFFE

Société AGRI-TRUFFE - Présentation.

Depuis 1 an, la société Aux Deux Caveurs représente en exclusivité pour la Côte d'Or (21), la société Agri-Truffes dans le cadre de la vente d'arbres truffiers mycorhizés.

Agri-truffes est aujourd'hui l'un des leaders dans le domaine de la mycorhization contrôlée d'arbres truffiers.

agri-truffe saint-maixan 33490 - gironde

Tout d'abord, qu'est-ce qu'une mycorhize ?

La mycorhize est le résultat de la symbiose entre un champignon et les racines d'une plante. Cette symbiose permet à l'arbre de mieux exploiter les éléments minéraux du sol et en retour apporte l'énergie nécessaire au champignon qui se nourri sur la racine.

la gléba d'une tuber + spores de tuber mélanosporum

(à gauche : Vue macroscopique de la gléba d'une tuber melanosporum grossie 100 fois (on y observe les spores dans leurs asques et les veines de la truffe, parties stériles) - (à droite : Spore de Tuber mélanosporum en germination après lui avoir levé la dormance, et elle se met à produire un petit filament appelé mycélium - Grossissement 1000 fois.)

Dans son cycle de vie, une truffe arrivée à maturité libère des spores qui germent et produisent à leur tour des filaments extrêmement fins appelés hyphes. Ce sont ces hyphes qui pénètrent la racine de l'arbre et permettent l'échange symbiotique.

balise

(à gauche : Inoculation proprement dite, c'est à dire la mise en contact du filament mycélien s'échappant de la spore avec la radicelle d'une plantule stérile, ici la partie sombre) - (à droite : Mycorhizes de Tuber mélanosporum résultant de l'inoculation - c'est la mycorhization.)

Depuis de nombreuses années, l'homme cherche à reproduire à grande échelle ce fragile processus naturel.

Pourquoi Agri-Truffe ?

Une "folle" entreprise a pris naissance à la fin des années soixante dans les laboratoires de l’I.N.RA. Le but est de tenter d’enrayer la baisse de production du Diamant noir, symbole de la cuisine française, par une culture rationnelle de ce champignon.

Après que les chercheurs aient réussi en laboratoire les premières mycorhizations, la société Agri-Truffe est créée le 22 février 1972 afin de passer à une production « en plein champ ».

Depuis, la quantité et qualité des plants truffiers mycorhizés n’ont cessé d’augmenter, grâce au programme de recherche et de contrôle de la mycorhization, qui font l’objet d’une licence entre AGRI-TRUFFE et l’I.N.R.A .

plans mycorhizés de la société agritruffe

Des quelques milliers d’arbres mycorhizés par Tuber mélanosporum dans les années 70, Agri-Truffe est passé aujourd’hui à plus de 125.000 plants commercialisés.

vérification méthodique des plans chez agritruffe

L’équipe comprend une dizaine de personnes qui prennent grand soin des arbres et du champignon sur plus de 2.500 m2 de serres conçues pour une mycorhization optimale.

 

serres agri-truffe à saint maixant en gironde

vue des serres où sont élevés les plans agritruffe

Les nombreux progrès réalisés dans la production des arbres mycorhisés ces 20 dernières années chez Agri-Truffe résultent de l'étroite collaboration avec l’I.N.R.A mais aussi par les échanges indispensables avec les trufficulteurs qui aiguillent les recherches et font part de leurs problèmes et succès.

INRA - gérard chevalier controle la mycorhyzation des plans

Vérification par l'INRA de la bonne qualité de la mycorhization sur les jeunes plans

 

controle temperature des plans

controle mycorhyzation des plans

Une vérification  de la température (entre 20° et 25°) des potelets est nécessaires pour assurer la meilleure croissance possible aux jeunes plans.

mise en godet anti chignon des plans mycorhizés

Afin de garantir la meilleure reprise possible, les plans sont repiqués dans des godets "anti-chignon". Cette solution permet un meilleur étalement des racine en évitant la formation de "pelottes"

C’est notamment grâce à ce dialogue qu'Agri-Truffe investi de plus en plus dans la production d’arbres mycorhizés par la truffe d’été et la truffe de Bourgogne qui intégraient aussi les programmes de recherches depuis les années 70 mais de façon plus marginale en regard à la célèbre Tuber mélanosporum.

Avec une vingtaine d’années de recul, il s’avère que ces espèces donnent d’excellents résultats grâce à une palette d’adaptation aux sols et climats beaucoup plus large que la Truffe du Périgord. On trouve en Europe des plantations de la Suède à la Grèce en passant par l’Autriche et la France...

Le professeur Chevalier, un des pères fondateurs de la trufficulture moderne, persuadé de l’intérêt du développement des « petites sœurs » de Mélanosporum a créé un groupement européen, afin d’initier des programmes de recherche spécifiques à Tuber Uncinatum et Aestivum.

N’oublions pas que la France est la patrie des vins et des fromages grâce à l’exceptionnelle qualité, mais aussi la diversité des produits proposés c'est notamment aujourd'hui le cas avec les différentes variétés de truffes permettant d'offrir aux gourmets une palette aromatique très large.

Agri-Truffe nous démontre chaque jour que la passion reste intacte même après 40 ans de travail, de recherche et de questionnement. Nous espérons que cette société s'investira encore de nombreuses années auprès des trufficulteurs car malgré les énormes avancées constatées ces dernières années, il reste encore beaucoup de chemin pour maîtriser encore plus ce que la nature fait si bien naturellement.

Si vous souhaitez mieux connaître AGRI-TRUFFE, nous vous conseillons la visite de leur site Internet.

Coordonnées :

  • Agri-Truffe
  • 8, rue du Portail Rouge.
  • 33490 Saint-Maixant (Gironde - 33)
  • www.agritruffe.fr

Cordialement.

Les Deux Caveurs - 10/07/2011